Faction Brakmarienne de partisans de Rushu, cette élite poursuit le combat de l'Aurore Pourpre et vise à éradiquer Bonta ainsi que la race des centaures.
 
AccueilFAQRechercherConnexionMembresGroupesS'enregistrer

Partagez | 
 

 Valeurs égarées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sexypapy
Situation irrégulière.


Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Valeurs égarées   Mar 10 Mar 2009, 14:45

Sexypapy entra dans la cité sombre, d'un pas décidé. Aujourd'hui, il avait un message à transmettre. Mais le caractère crucial de son objectif ne viendrait pas ternir la perfection de ses traits. Il admira alors son reflet dans l'eau, et en profita pour mettre en avant sa beauté indiscutable. Il ajusta sa barbe, et réarrangea ses cheveux que la sueur avait humidifié. Lorsque élégance fut sienne, il se dirigea vers la tour, préparant à l'avance sa plume de corbac et son encre.

Il regarda tout droit, le regard fixé uniquement vers le grimoire, pensant à ce qu'il allait y mettre. Il ne voyait que cela. Cet unique grimoire, cet unique message. Les hommes qui y étaient présents n'étaient que futilités devant la noblesse de la cause qu'il souhaitait représenter en ces lieux.


Le visage ferme, il tourna les pages du grimoire pour noter son futur écrit à l'endroit indiqué. Lorsqu'il pensa avoir trouvé, il prit une plume et commença à noter:

Chers membres,

Je me questionne quant à la portée de vos actes, leurs natures, leurs causes et leurs incidences sur notre communauté.

J'ai assisté, à mon plus grand regret, à la démonstration de votre ferveur. De manière plus concrète, un de vos membres a accompli sa tâche, à savoir exterminer un bontarien, à l'arène de notre cité. A première vue, il a effectivement servi votre cause, et donc je n'aurais rien à lui reprocher. Mais la viellesse, vous le savez, rend parfois grincheux. C'est ce qui me conduit ici, à me plaindre, ou plutôt à vous questionner sur les (ou la) valeur(s) que vous élevez.

Vous êtes, nous sommes, partisan de Rushu. En tant que représentants de ses idéaux, nous devons effectivement exterminer ses opposants. Mais n'y a-t'il pas de nuance? J'entends par là que l'agression de cet ange a pénalisé 6 autres brâkmariens. Autrement dit, vous punissez une personne, peut-être à juste titre, mais six de vos confrères payent cet acte de leur temps. Ce qui, en terme effectifs, vient plus nous pénaliser nous, Brâkmariens, que ceux que vous souhaitez détruire.

Devant ce fait, à savoir que déteriorer la qualité de vie de personnes défendants les mêmes causes que vous, ne vous dérange pas, je m'interroge sur sa portée.

Seriez-vous prêts à sacrifier 1000 brâkmariens pour tuer seulement un opposant?
Ne sommes-nous à vos yeux que de vulgaires pions, à utiliser au bon moment?
Vous arrive-t'il de nous exposer autre chose que votre éternelle indifférence?
Le respect trouverait-il une place, en vos lieux?
Servez-vous à ce point vos valeurs, que l'amitié s'incline devant elles?

J'avoue que la ferveur avec laquelle vous défendez nos mêmes principes, frisent les limites de la folie à mon sens. J'aimerais savoir ce qu'il en est des réponses à mes tourments. Et j'invite Wang à invoquer mère Sagesse, soeur de Viellesse, que celle-ci soit la marque de vos futurs écrits.

En atttendant de vous lire, je prierai pour vous.



Sexypapy


Sexypapy repartit ensuite d'un pas lent, fixant le sol, la tristesse marquant son visage. Il prit la direction des villages de koalak où il pourrait méditer en paix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang
Héritier suprême
Héritier suprême
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Antre Nocere.
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mar 10 Mar 2009, 17:27

D'une joli plume, le discours suivant apparut devant Sexypapy.

Cher disciple de Rushu,
A l'envers la question te poser tu dois...

Qui a pénalisé 6 Brakmâriens?
Un faiblard qui ne sait où se situent les valeurs ou un Brakmârien qui croyait bien faire?

Si mon opinion se voulait plus radicale, je dirai que tout Bonarien voulant accéder à notre arène ferait mieux de s'adresser au Chevalier Neuthr par avant.
Mais, elle ne l'est pas.

Sache que j'ai également collaboré avec l'ennemi récemment.. dans notre bonne vieille arène, j'avoue ma faute.
Mais le poulet fut escorté jusqu'au dernier point et attendit dans un coin obscur où il pouvait se cacher de nos frères. Soit au sud ouest de notre arène, vers son centre, sous un balcon de ballons oranges.
Je t'invite donc à prendre plus de précautions quand tu pactises avec l'ennemi. Seule chose que j'estime pouvoir faire.

Nonobstant de ceci et pouvant comprendre que tes valeurs t'empêcheraient de faire ce que je te demande.. mais qui de Pourpre aurait fait cet acte aqualifiable?

Très brakmâriennement,

Wang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://primum-nocere.heavenforum.com
-XyO-
Tribun SEB
Tribun SEB
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Distinction : Ambassadeur
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mar 10 Mar 2009, 21:54

Malsoir,

Les Héritiers présents je les connais, j'étais bien entendu de la partie...

Petit sourire en coin.

Aucun bontarien ne devrait franchir les portes de notre cité sacrée.
Pour moi, il est de notre devoir de les exterminer tous, afin qu'ils comprennent qu'ils ne sont pas les bienvenue.
Je me ferais un plaisir de les tuer les uns après les autres.
Si je dois me confesser, je le ferais auprès de Rushu et je pense que cela lui fera on ne peut plus plaisir.

Libre à vous de pactiser avec l'ennemi, libre à vous de les accepter.
Mais qu'ils viennent en déployant leurs ailes blanchâtres devant mon nez, cela je ne pourrais le tolérer.

Longue vie aux Héritiers Pourpres.
Longue vie à Brakmar.


(( Si ils ne sortaient pas leurs ailes déjà cela serait plus facile pour les ignorer hein... )

_________________
L'ancêtre chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexypapy
Situation irrégulière.


Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mer 11 Mar 2009, 00:30

Sexypapy retourna à ce grimoire, espérant y lire des réponses. Lorsqu'il eut fini de les lire, des perles de sueur coulaient déjà le long de son visage, pour venir s'écraser sur le sol tout comme les valeurs qu'il élève s'effondrent devant ce mur d'idéaux.
La torpeur se lisait sur son visage fatigué. Son coeur battait trop vite, il était à deux doigts de perdre connaissance. Il se rappela alors de la raison de sa présence, et la volonté guidait maintenant sa plume.


Merci de vos réponses.

Je commencerai à répondre à Wang, puisque c'est le premier qui a usé de sa plume pour éclairer mon esprit quelque peu embué.

Votre opinion, radicale en effet, exige la richesse de ce "faiblard". Le chevalier Neuthr fait payer ses services pour une somme d'argent considérable, tout le monde n'a pas les moyens de s'offrir ce luxe. Mais cette opinion a le mérite de, si elle est exigée, ruiner votre rival. C'est donc une méthode perfide mais néanmoins efficace pour affaiblir l'autre cité. Mais, tout brakmârien que je suis, il demeure tout de même en moi des critères d'équité qui me hurlent de rejeter cette proposition, que mon sens moral ose qualifier d'injuste.

Tout comme pour vous, le "poulet" qui nous a aidé s'était caché. Mais vos yeux semblent, eux aussi, animés d'une volonté indéfinissable de trouver l'ennemi. Et la poule, naïve comme elle est, a eu la malchance de croiser votre regard.

Ensuite, ma présence en vos lieux n'a pas comme cause mon égoïste satisfaction personnelle. Mon objectif a une vision bien plus large que mon propre intérêt, car il en va de la communauté toute entière. Citer les noms de ceux qui ont commis cet acte ne serait donc d'aucune utilité. Ce que je vous demande, c'est si vous trouvez cela normal.


-Xyo-, l'encre de ma plume vous est maintenant destinée.

Vous avez dit : "Il est de notre devoir de les exterminer tous, afin qu'ils comprennent qu'ils ne sont pas les bienvenus".
Avez-vous conscience qu'un bontarien est susceptible de se ranger à nos côtés?
Avez-vous conscience que si l'indvidu se trouve à l'arène, c'est qu'il ne complote pas pour anéantir notre noble cité? Si s'infiltrer il désirait, fréquenter des lieux moins peuplés serait plus intelligent, non?

Comprenez-vous que se faire tuer par un brakmârien de la sorte nourrit la haine que le bontarien porte à notre égard? Ce qui, soit dit en pasant, diminue les chances qu'un jour cet homme défende les mêmes valeurs que vous et moi.
Et comprenez-vous également que si vous tuez ce poulet, c'est toute une équipe de valeureux guerriers qui sont pénalisés?


J'avoue que je ne vous comprends pas, loin s'en faut. J'aimerais que vous m'expliquiez au nom de quel valeur vous justifez cet acte.

Exterminer leur cité? Je doute que ça soit en tuant quelques bontariens qui viennent en paix que vous y parviendrez. Vous ne faites, au contraire, qu'augmenter la haine qu'il vous porte, et Dieu sait que la haine peut entraîner une force surhumaine...

Servir Rushu? Je vous demande alors, que faites-vous des six autres brakmâriens qui payent le prix de cet acte?


Je suis désolé d'user de votre temps de la sorte, et vous remercie à l'avance de celui que vous me consacrerez encore.


Sexypapy repartit comme la dernière fois, lentement, le regard fixé sur le sol.


[[Je viens juste faire le râleur pour que vous vous positionniez face à la question que je vous pose. Vous savez ennuyer fortement la communauté toute entière en agressant ces anges à brakmar. Je soutiens l'idée de ce clan qui est absolument géniale et apporte un peu d'animation à un serveur qui en a besoin. Mais je pense que vous ne devriez pas former un clan dont l'activité déteriore la qualité de vie des joueurs. Je trouve cela dommage, car vous pourriez servir votre cause sans déranger un monde qui ne le veut pas.]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duddits
Héritier d'affront
Héritier d'affront
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 33
Localisation : QG HypNotiZe
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mer 11 Mar 2009, 11:35

Un vacarme vrombissait de la pièce voisine. Des cris fusèrent, des objets se brisèrent... et la porte s'ouvrit dans un fracas hallucinant. Un Garde s'interposa mais fut rapidement repoussé par un "Mot de Frayeur".

- Mais comment peut-on écrire de telles obsénités !? Les Bontariens doivent périr par le feu de Dja....

Une Iopette aux cheveux mauves bondit par derrière et assoma L'Eniripsa d'un petit coup sec dans la nuque. Elle lui chuchotait ces quelques mots dans l'oreille tout en l'emportant calmement vers la sortie.

- Désolée mon Amour... tu dois contenir ta rage, ce n'est vraiment pas le moment de te faire remarquer. Je t'en voudrai si tu ruinais tes chances si bêtement.

La porte se referma doucement et seul le bruit de la plume grattant ce papier jaunit par le temps persistait, encore et encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkelius le maudit
Héritier
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mer 11 Mar 2009, 14:26

Sexypapy a écrit:
Vous ne faites, au contraire, qu'augmenter la haine qu'il vous porte, et Dieu sait que la haine peut entraîner une force surhumaine...


[Je ne veux pas m'incruster dans votre discussion mais cette phrase me fait penser à une autre phrase... "Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent!". Et aussi, si l'on devait faire des exceptions pour qu'ils viennent à l'arène, ça ne serait plus une guerre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexypapy
Situation irrégulière.


Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mer 11 Mar 2009, 15:21

Duddits, j'aurais aimé discuter avec toi de cette étrange ferveur qui semble obscurir les valeurs que j'élève. Peut-être saurais-je le faire lorsqu'Arya se décidera à te laisser parler.

Darkelius, vous avez dit: " Et aussi, si l'on devait faire des exceptions pour qu'ils viennent à l'arène, ça ne serait plus une guerre". Je vous répondrai qu'il y a deux choses distinctes à saisir. Il y a la guerre que nous menons tous, vous comme moi. Je ne remets pas en cause son caractère nécessaire, je suis le premier à dire qu'elle est indispensable. Mais bien plus que la guerre, il y a la manière de la gagner, qui est un point crucial dans le combat que nous décidons de mener. Nous pouvons la gagner avec des moyens traîtres et perfides, en tentant tous les coups bas pour anéantir l'ennemi, en ignorant les valeurs telles que le respect, l'amitié, la compassion, la dignité, l'honneur et bien d'autres encore. Nous pourrions alors en effet faire redescendre l'homme dans les profondeurs abyssales, et faire de nous des êtres vides d'émotions et de désirs, seuls, animés par la rage de vaincre. Nous pourrions alors gagner la guerre en termes effectifs, mais la perdre d'un point de vue humain.

Derrière nos divergences d'opinions qui guident ma lame, il y a un certain respect qui s'y cache. Derrière leurs affreuses ailes banches, je vois un homme qui s'est égaré. Mes combats n'ont pour but que de ramener mon adversaire dans le droit chemin, ou d'éviter qu'il nous nuise. Mais lorsque celui-ci ne projette aucune intentions néfastes à notre égard, seulement de la curiosité et l'envie de nous connaître, j'invoque le respect, et je retiens mes envies de venir à bout du bontarien.

J'avoue que vos propos me rendent profondément triste. Vous voir ainsi combattre pour une cause avec ferveur, mais n'ayant même pas réfléchi à l'existence d'autres valeurs m'effraye. Vous êtes donc capables de vous battre pour défendre un idéal, et ignorer toute autre forme de principes. Votre sens moral est donc seulement dicté par Rushu. J'aimerais faire de vous des gens plus humains, j'aimerais vous faire connaître la sensibilité, qui elle, vous ramènerait dans le droit chemin.
Mais je ne suis qu'un homme, et il n'y a que l'imperfection de mes écrits pour les représenter.


Je terminerai par un dernier argument. Tout n'est pas noir ou blanc. Votre implication dans cette guerre ne nécessite pas de tomber dans la limite de l'extrême, exterminer l'ennemi ne devrait pas se faire en toutes circonstances, d'autant plus lorsqu'il provoque la colère et l'agacement de bon nombre de nos alliés.

Mais je n'ai pas l'autorité nécessaire pour vous imposer des règles. Je ne peux pas convaincre l'esprit obstiné et têtu qu'il est dans l'erreur. Alors je vai lire pour vous un avenir possible, peut-être que cela vous réveillera. Continuer ainsi à tuer notre ennemi à l'arène suscitera la colère, et même la haine d'un nombre non négligeable de nos alliés. Et je peux vous dire que des 6 brakmariens que vous avez pénalisé, à part moi, aucun ne montre envers vous une forme de respect. Vous êtes, pour eux, hommes dépourvus de valeurs, imbus de votre personne, vous croyant tout permis de par votre force. Vous êtes tombés dans leur estime aussi bas qu'il vous égalent à vos rivaux. Et vous devenez leur ennemi, au même titre que ces bontariens. Et je peux également dire que les autres personnes présentes, qui n'étaient pas dans mon équipe mais ont assistés à la scène, désapprouvent également vos actions.

Votre négligence pourrait donc mener à la création d'une guerre interne. Certains de nos alliés pourraient se révolter de votre comportement indigne d'un homme, et je ne les comprendrais que trop bien. Et la guerre que nos anciens alliés mèneraient contre vous, pourrait devenir plus grande que celle qu'ils portent à la cité rivale. Ils pourraient alors rejoindre nos ennemis pour mieux vous anéantir.

J'ai encore de nombreux arguments dans mon énorme sac. Je n'attends que les votres pour les réfuter instantanément.

Sexypapy se grattait le crâne de plus en plus souvent au fur et à mesure qu'il écrivait. Il devenait nerveux, se retenait de faire exploser sa colère en l'écrivant. Mais il fallait qu'il reste calme, ou tous ses espoirs seraient perdus. Il se retint donc d'écrire davantage, et partit silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkelius le maudit
Héritier
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Mer 11 Mar 2009, 20:20

- Vous oubliez une chose... Avec tout le respect que je vous dois, votre point de vue n'est pas pris en compte dans le code déontologique du SEB. Et je citerais même le premier point abordé par Jisatsu dans le code déontologique:


Jisatsu a écrit:

L'agression de tout individu aux ailes blanches et ce, quelque soit le lieu, quelque soit l'heure, quelque soit la constitution numérique.


- À partir de là, nous pouvons dire que le brakmarien qui a agressé l'emplumé était en droit de l'agresser, il en avait même le devoir envers sa cité, envers ses alliés.
Vous semblez les porter à coeur ses bonariens... Pourtant, eux, ne se seraient pas retenu de vous agresser. Êtes-vous sûr d'être brakmarien... Ou ce ne sont que des ailes blanches teintées?
Quoi qu'il en soit, les Héritiers Pourpres n'ont rien à se reprocher, l'ennemi a été prévenu bien à l'avance d'une guerre sanglante et sans merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisatsu le Flamboyant
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 30
Localisation : Tour de Gisgoul
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Jeu 12 Mar 2009, 02:19

Un tofu maléfique trainant sur son dos fragile un lourd parchemin, déposa ce dernier dans le vestibule.

Malsoir.

Tout d'abord petite précision sur notre faction : nous sommes avant Brakmariens mais Démonistes, c'est-à-dire que nous oeuvrons pour la la souveraineté de Rushu, en nous basant sur la destruction.

De deux choses l'une :
- tout Bonarien qui camoufle ses ailes sous sa cape est potentiellement hors de notre vue. Cela ne l'empêchera pas de se faire repérer, mais il sera beaucoup moins exposé et aux yeux de beaucoup, ne représentera pas du dégout, mais juste de l'indifférence réservée aux neutres. A partir du moment où des ailes sont déployées, l'individu expose clairement son appartenance à l'une des deux cités, face à tout ressortissant de la cité adverse ce n'est que provocation qui aspire à être servie.
- tout Brakmarien ayant des activités avec un ennemi est soit un traître, soit un espion de nos rangs. Ce dernier n'appelle qu'à nuire en s'intégrant au coeur de la cité ennemie que représentent ses forces humaines. Le premier cependant, n'est qu'un Bonarien aux ailes Pourpres, c'est un nuisible qui ne mérite que la mort et dont nous laissons le droit de jugement à Rushu.

Ainsi vos 6 Brakmariens seraient expédiés derrière les barreaux de la milice si Oto connaissait vos fréquentations. Estimez-vous heureux que le lien qui nous lie nous empêche de nous retourner contre vous.

Quant au fait que nous nous mettions nos frères à dos, je vous répondrai qu'il existe au sein même de Brakmar, plusieurs groupes distincts qui nourissent du mépris les uns envers les autres et ce, depuis des centaines d'années déjà. J'entrerai plus en détail ultérieurement, j'ai laissé les parchemins historiques dans la tour de Gisgoul et n'ai pas la possibilité de remettre immédiatement les mains dessus.

Brakmar possède une arène. Bonta possède la sienne. En combattant aux côtés de nos ennemis de toujours vous reniez votre essence. Vous méprisez ceux qui se sont battus pour votre cité. Vous crachez sur ceux qui ont payé de leur vie pour que vos parents aient pu vivre en paix. Vous comettez un acte pire encore que la torture : celui du blasphème et croyez-moi, vous le paierez un jour.

Si nos victimes ne souhaitent plus jouer les victimes, qu'elles nourissent les rangs de la milice Brakmarienne. Si vous vous estimez être une victime, rejoignez la cité blanche, alors vous comprendrez ce qu'est une véritable victime.

Aussi écoeurant que l'idée d'avoir des "amis" Bonariens puisse être, je ne peux que vous conseiller de leur demander de cacher leurs ailes en notre cité, ceci afin de les épargner. Arborer ainsi l'appartenance aux troupes ennemis est la pire des provocations qui puisse exister. Nous en faisons bon usage, nos ailes tranchant le blanc de la cité ennemie laissent présager que la couleur du sang tranchera avec la blancheur du sol de cette même cité.

Le monde des Douzes n'est pas aussi rose que la saint Ballotin. Je suis navré de voir que vous ayez pu oublier qu'un jour l'Aurore était Pourpre. Si la couleur actuelle du ciel ne vous plaît pas, libre à vous de vous entretenir avec Hyrkul : je ne fais qu'arpenter la voie vers laquelle il m'a guidé.

Jisatsu.

_________________
Le pouvoir se manifeste beaucoup plus facilement dans la destruction que dans la création.

La forme la plus extrême de la possession : la destruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritiers-pourpres.jdrforum.com
Sexypapy
Situation irrégulière.


Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Jeu 12 Mar 2009, 11:47

Sexypapy lut les deux réponses, lentement. Ses yeux suivaient le fil du texte avec de plus en plus de lenteur, s'humidifiant peu à peu pour briller finalement tout comme ses valeurs scintillaient d'ardeurs quelques temps auparavant. Mais il ne put terminer le texte sans le tacheter. Incapable de contenir le brillant de ses yeux, sexypapy l'évacua sous forme de larmes, venant doucement adhérer à la surface du grimoire. Une tristesse profonde se faisait ressentir, et son visage semblait torturé de tourments. Il regarda le ciel, peut-être le seul capable de comprendre sa douleur en cet instant. Il avait échoué, transmettre ses précieuses valeurs lui semblait maintenant impossible. Il allait mourir seul avec, et priait que cette heure arrive bientôt. L'idée d'avoir combattu si longtemps, aux côtés de ces... hommes? le répugnait. Toute sa vie n'était qu'erreur.
Il n'y avait que le doux phénix, un de ses seuls compagnons fidèles jusqu'au bout, qui pouvait apaiser sa douleur. Mais il n'était pas là pour verser sur lui sa larme, vecteur de guérison. Son seul remède était d'écrire sa colère sur ce satané grimoire.



Jisatsu a écrit:

L'agression de tout individu aux ailes blanches et ce, quelque soit le lieu, quelque soit l'heure, quelque soit la constitution numérique.

Vous n'apportez donc aucune nuance à votre cause. Si un bonarien, comme vous les appelez, vient en aide à deux de nos alliés proches de la mort, vous le tuerez donc, causant par la même occasion la mort de deux de nos compatriotes.
Si l'agression du rival provoque la rage de bien des confrères, elle aura également lieu. Il n'y a pour vous qu'un seul but. Vous agissez seulement par réflexe, ne considérant en aucun cas la situation. J'imagine que c'est seulement Rushu qui dicte vos actes, penser par vous-même semble trop difficile. Je rajouterai encore que ces agressions ne font pas avancer notre cause, loin s'en faut. Dans le premier exemple que je cite, il y a un bonarien mort pour deux brakmariens. Si vous savez compté, cette action ne nous aide donc pas du tout.


Jisatsu a écrit:

Tout d'abord petite précision sur notre faction : nous sommes avant Brakmariens mais Démonistes, c'est-à-dire que nous oeuvrons pour la la souveraineté de Rushu, en nous basant sur la destruction.

Oui, nous servons la destruction, mais encore une fois il y a des nuances à apporter. Si vous tombez dans l'extrême, il sera de votre devoir de voler tout citoyen. En effet, le [[hack]] a le mérite de plonger le moral de l'ennemi dans les ténèbres. Ce n'est pas une destruction physique, mais la destruction psychologique par excellence. Donc, je vous invite dès aujourd'hui à user de ces actes abominables, Dame Destruction vous en sera reconnaissante.

Jisatsu a écrit:

Ainsi vos 6 Brakmariens seraient expédiés derrière les barreaux de la milice si Oto connaissait vos fréquentations. Estimez-vous heureux que le lien qui nous lie nous empêche de nous retourner contre vous.

C'est donc ainsi que vous traitez le sommet des héritiers pourpres. Wang avoue ici avoir fréquenté l'ennemi. J'imagine alors, vu votre volonté de respecter les règles à la lettre, que vous vous retourneriez contre lui, si cela vous était permis. Lui aussi, est un "nuisible qui ne mérite que la mort", pour reprendre vos écrits. Je me demande alors pourquoi il fait toujours partie de votre organisation, si vous le considérez en ennemi.

Jisatsu a écrit:

Quant au fait que nous nous mettions nos frères à dos, je vous répondrai qu'il existe au sein même de Brakmar, plusieurs groupes distincts qui nourissent du mépris les uns envers les autres et ce, depuis des centaines d'années déjà.


Je vois... "De toute façon, y'a toujours eu des tensions alors c'est pas notre faute". C'est le genre de réflexion qui me font extrêmement peur. Si j'en crois vos écrits, et plus exactement la lettre qui était destinée à dame Calice, vous prétendez avoir rejoint notre cité pour rétablir l'équilibre. Votre motivation est donc directement liée à un changement. Et pour assurer la bonne réalisation de votre quête, il me semble qu'être soudé et uni serait bien plus efficace. Donc, apaiser les conflits serait judicieux.

Dans cette lettre, vous l'invitez également à rejoindre nos rangs, et vous nous qualifiez de "fratrie". Ainsi, vous traitez vos frères avec autant d'indifférence et de mépris? Vous qualifiez de faible et nuisible presque la totalité de vos alliés, puisque nous sommes nombreux à avoir pactiser avec l'ennemi. Aussi, le fait de déranger fortement vos frères ne vous dérange nullement. Ce qui me conduit à penser que vous êtes prêts à hurler n'importe quel mensonge pour faire de l'ennemi votre allié. Nous ne sommes pas vos frères puisque vous ne nous montrez aucune forme de respect. Nous ne sommes pas vos frères mais juste un pion à vos yeux. Et dame Calice, j'imagine qu'elle aussi ne représentait que cela. Vous ne possédez donc aucun honneur. Défendre une cause de manière juste et digne est bien plus noble. Et lorsque je vois cela, à savoir que mes confrères n'ont aucun principe, l'invitation de rejoindre la cité ennemie est la seule chose sensée que vous ayez dit depuis le début de notre discussion.

J'attenderai cependant que celle-ci se termine pour prendre ma décision de manière calme et sereine.


[[Bon, je tiens pas non plus à me faire détester, alors je précise ce qu'il en est en HRP. Je comprends d'un côté votre point de vue, mais j'aimerais que vous compreniez le mien. Il est, à mon sens, de notre devoir de nous créer des principes, des causes ou des quêtes RP qui ne viennent pas déteriorer les conditions de jeu des autre joueurs. Or, en agressant l'ange sous certaines conditions, comme par exemple à l'arène, c'est ce que vous faites.

Ce n'est pas parce que vous faites partie d'un clan qui désire exterminer l'ange que vous devez le faire à tout moment. Vous pourriez apporter des nuances, certaines exceptions, tout en servant les valeurs des héritiers pourpres. J'entends par là que ce n'est pas parce que vous laissez quelques fois la vie sauve à un ange que vous êtes corrompus et indignes des héritiers.

Si je suis ici, c'est pour défendre l'intérêt de la communauté. Votre clan est pour elle une bénédiction, puisque c'est une organisation de qualité que vous nous offrez là, mais je pense que certaines de vos règles sont à revoir pour lui offrir le meilleur des services.

Et la raison princpale qui vous fait refuser ma proposition, c'est que si vous faites des exceptions, votre cause n'a plus aucun sens. Mais sachez que des exceptions, vous en faites déjà. Vous servez le chaos, mais si vous le faisiez à fond, vous devriez hacker, insulter, faire chier le peuple, ... . Puisque c'est bien cela, le chaos. Donc, vous êtes, dans un sens, obligés de reconnaître qu'il y a déjà certains principes moraux qui vous poussent à refuser d'effectuer certaines actions comme le hack. J'aimerais également que vous respectiez le joueur en acceptant que l'ange a perdu 15 minutes de son temps pour infiltrer brakmar. Que si vous l'agressez, c'est 8 personnes qui perdent encore 15minutes de leur temps. Et ce n'est pas difficile de justifier cela de manière RP, c'est ce que je m'évertue à faire depuis le début.

Je rajouterai que derrière les propos emportés de sexypapy, je vous adresse à tous un profond respect. Je ne vous critique que pour défendre l'intérêt de la communauté de manière RP.]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aXao le Cannibale
Sénateur
Sénateur
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 29
Localisation : Au nord d'Astrub
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Jeu 12 Mar 2009, 12:13

En voyant l'agitation présente, le petit eni encapuchonné s'approcha.

Après une longue écoute, il regarde le "Vieux voulant rester jeune" pour lui dire quelques mots.

Malsoir, il me semble que se qui vous amène ici, nous en avions déjà discuté mais passons.

Vous dîtes une chose de fausses dans vote propos !
Il est pour le moment bien gratuit de passer dans les rangs de la citée obscure.

De plus comme je le précise à tous, nous ne nous en prenons pas au membres de la citée maudite, si s'est dernier par crainte cache leurs ailes de poulet, dans le cas contraire il ne faut pas s'étonner qu'ils subissent un châtiment à venir nous provoquer ainsi chez nous.

Vous dîtes que sa dessert notre cause... moi je vous dit l'inverse je reçois de nombreux contacts d'ex bonariens qui ont décidés de rejoindre notre sombre cités de part les agressions répétés qu'elles subissaient.

Je pense maintenant qu'il serait de votre devoir de convertir tout se qui le souhaite à venir chez nous, laissant ainsi ce chien de Jiva la où il est.

Malsoir à tous, je m'en repart à l'arène... mais pas la notre !

_________________
La mort viendra à tout disciple de Jiva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkelius le maudit
Héritier
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 28
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Jeu 12 Mar 2009, 16:00

[Euh... Parler de hack, insultes, etc... N'est-ce pas du hors-sujet? Le clan des Héritiers Pourpres met un point d'honneur sur le RP. Le clan n'en a pas après les joueurs eux-mêmes... Le hack n'est pas du RP. Les moyens utilisés pour nuire sont des moyens RP. C'est-à-dire agressions, destruction des prismes, invasion de Bonta, etc.... Avons-nous parlé de hacker les joueurs? Non. De plus, comme l'ont dit, Jisatsu et aXao, le joueur en question montrait son appartenance à Bonta... Donc, il savait qu'il s'exposait au risque d'être agressé. Alors pourquoi venir se plaindre?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jisatsu le Flamboyant
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 30
Localisation : Tour de Gisgoul
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Jeu 12 Mar 2009, 16:47

Maljour,

Etant donné la tournure de la conversation je me permettrai de tout d'abord retranscrire point par point vos propos avant d'y répondre, ceci dans le but d'apporter plus de clartés dans mes réponses.

Sexypapy a écrit:

Vous n'apportez donc aucune nuance à votre cause. Si un bonarien, comme vous les appelez, vient en aide à deux de nos alliés proches de la mort, vous le tuerez donc, causant par la même occasion la mort de deux de nos compatriotes.

Voici une remarque très pertinente. Concernant le Bonarien qui aurait sauvé mes frères, je n'aurai de mal de le remercier, la vie des nôtres m'est précieuse. Cependant, ce Bonarien aussi courageux, aussi généreux qu'il soit, est un traître. Un traître qui a bafoué les fondements pour venir en aide à ses ennemis de toujours. Un traître dont la tête devrait tomber, au nom de Ménalt. Je doute que la cité ennemie apprécie ce genre de comportements, comme nous aurions du mal à accepter le même acte de l'un des nôtres.
Si ce cas de figure s'exposait à moi, je tuerai le Bonarien après son acte : le tourment de son esprit batard ayant trahi Jiva n'aurait de toute façon eut de recours plus glorieux.

Citation :
J'imagine que c'est seulement Rushu qui dicte vos actes, penser par vous-même semble trop difficile. Je rajouterai encore que ces agressions ne font pas avancer notre cause, loin s'en faut. Dans le premier exemple que je cite, il y a un bonarien mort pour deux brakmariens. Si vous savez compté, cette action ne nous aide donc pas du tout.

Nous agissons pour et par Rushu, principalement. Cette action nous aide, bien au contraire. Je vois bien les 2 Brakmariens saluer l'acte du Bonarien et se dire que sa cause est juste et loyale, rejoindre les rangs de Bonta. Perdre 2 hommes de rangs au profit de la cité ennemie ? Hors de question.

Citation :
Oui, nous servons la destruction, mais encore une fois il y a des nuances à apporter. Si vous tombez dans l'extrême, il sera de votre devoir de voler tout citoyen. En effet, le [[hack]] a le mérite de plonger le moral de l'ennemi dans les ténèbres. Ce n'est pas une destruction physique, mais la destruction psychologique par excellence. Donc, je vous invite dès aujourd'hui à user de ces actes abominables, Dame Destruction vous en sera reconnaissante.

Je vous répondrai dans la partie [HRP] puisque cela n'a rien à faire là.

Citation :
C'est donc ainsi que vous traitez le sommet des héritiers pourpres. Wang avoue ici avoir fréquenté l'ennemi. J'imagine alors, vu votre volonté de respecter les règles à la lettre, que vous vous retourneriez contre lui, si cela vous était permis. Lui aussi, est un "nuisible qui ne mérite que la mort", pour reprendre vos écrits. Je me demande alors pourquoi il fait toujours partie de votre organisation, si vous le considérez en ennemi.

Comme je vous l'ai dit et comme vous ne semblez pas avoir prêté attention à mes propos, il existe 2 types de fréquentation. Wang est un Nocere pure souche, un Brakmarien de tous les instants. S'il est au contact des ennemis c'est avant tout, conformément à ses convictions, pour nuire de plus belle. Il a prouvé ses valeurs au sein de notre faction. Il a fait ses preuves, il oeuvre pour notre cause. Il n'a pas besoin qu'on lui crache dessus puisqu'il effectue sa mission : aller au plus proche de l'ennemi, quitte à tisser une amitié perfide, pour ainsi servier ses intérêts.


Citation :
Je vois... "De toute façon, y'a toujours eu des tensions alors c'est pas notre faute". C'est le genre de réflexion qui me font extrêmement peur. Si j'en crois vos écrits, et plus exactement la lettre qui était destinée à dame Calice, vous prétendez avoir rejoint notre cité pour rétablir l'équilibre. Votre motivation est donc directement liée à un changement. Et pour assurer la bonne réalisation de votre quête, il me semble qu'être soudé et uni serait bien plus efficace. Donc, apaiser les conflits serait judicieux.

Notre faction est soudée et c'est là le principal. Concernant Brakmar on pourra retenir l'adage "Diviser pour mieux régner".

Citation :
Dans cette lettre, vous l'invitez également à rejoindre nos rangs, et vous nous qualifiez de "fratrie". Ainsi, vous traitez vos frères avec autant d'indifférence et de mépris? Vous qualifiez de faible et nuisible presque la totalité de vos alliés, puisque nous sommes nombreux à avoir pactiser avec l'ennemi. Aussi, le fait de déranger fortement vos frères ne vous dérange nullement. Ce qui me conduit à penser que vous êtes prêts à hurler n'importe quel mensonge pour faire de l'ennemi votre allié. Nous ne sommes pas vos frères puisque vous ne nous montrez aucune forme de respect. Nous ne sommes pas vos frères mais juste un pion à vos yeux. Et dame Calice, j'imagine qu'elle aussi ne représentait que cela. Vous ne possédez donc aucun honneur. Défendre une cause de manière juste et digne est bien plus noble. Et lorsque je vois cela, à savoir que mes confrères n'ont aucun principe, l'invitation de rejoindre la cité ennemie est la seule chose sensée que vous ayez dit depuis le début de notre discussion.

Ceux qui collaborent avec l'ennemi renient leurs propres valeurs. Vous encouragez, en laissant la vie sauve à ces misérables, leur prospérité. Nous vous respectons à hauteur du respect que vous avez à l'égard de nos Dieux, à hauteur du respect que vous portez à vos valeurs. Pendant que vous vous amusez avec l'ennemi, vous avez vite fait d'oublier que c'est ce genre de comportement qui cause tous les jours la perte des nôtres, par abus de confiance.
Dame Calice est un oratrice hors pair pour qui j'ai énormément de respect. Je ne vois pas en quoi la rallier à notre cause est un manque de respect. Je préfère oeuvrer à ses côtés que de devoir la pourfendre de mes dagues, au nom du Dieu que je vénère.
Concernant la noblesse et la dignité de nos actes, je vous invite à réfléchir à votre comportement et à vos propos. C'est avec dignité que je traque mes ennemis, dans le souvenir de mes aïeux. Vous lesbafouez.
Je rajouterai qu'un Bonarien qui rejoint la milice de sa cité poursuit un enseignement. Cet enseignement est basé sur des valeurs guerrières. Venir se plaindre de se faire agresser alors qu'il y consent (je rappelle que dans votre cas, leurs ailes étaient déployées, ce qui marque leur volonté d'être vus et leur appartenance aux valeurs ennemies) est vraiment un comportemnt bas et lâche. Qu'ils restent neutres, ou qu'ils acceptent leur mort. Mais qu'il fasse preuve de dévotion et de bonne foi.

Citation :
[[Bon, je tiens pas non plus à me faire détester, alors je précise ce qu'il en est en HRP. Je comprends d'un côté votre point de vue, mais j'aimerais que vous compreniez le mien. Il est, à mon sens, de notre devoir de nous créer des principes, des causes ou des quêtes RP qui ne viennent pas déteriorer les conditions de jeu des autre joueurs. Or, en agressant l'ange sous certaines conditions, comme par exemple à l'arène, c'est ce que vous faites.

[[Que l'on joue carte sur table : nous n'agressons pas, de manière générale, les neutres. Nous n'avons pas la possibilité à-priori de différencier un neutre d'un Bontarien. La règle est simple : désactiver le mode JcJ permet logiquement de ne pas se faire agresser. C'est d'ailleurs de cette manière que fonctionnent les parchemins d'agression : pas de mode activé, pas de traque possible, pas de parchemins liés. Alors, si un ennemi souhaite avoir la paix, qu'il cache ses ailes. Je trouve vraiment déplacé de se plaindre d'agressions alors que l'on exhibe clairement son appartenance à Bonta, surtout en cité ennemie]].

Citation :
Ce n'est pas parce que vous faites partie d'un clan qui désire exterminer l'ange que vous devez le faire à tout moment. Vous pourriez apporter des nuances, certaines exceptions, tout en servant les valeurs des héritiers pourpres. J'entends par là que ce n'est pas parce que vous laissez quelques fois la vie sauve à un ange que vous êtes corrompus et indignes des héritiers.
[[Première chose : nous créons nos propres règles. Ces règles ont été proposés à un certain MJ qui, bien avant le lancement officiel du clan, m'a donné son avis. S'il avait jugé qu'elles n'était pas recevables, je ne les aurais pas intégrées.
Nous ne faisons pas de demi-mesure, nous pronons l'éradication, point. Il est évident que certains cohabitent avec l'ennemi et cela parait impossible qu'il en soit autrement, j'ai moi aussi des amis IRL Bontarien, que je n'agresserai jamais. Il faut savoir mettre une casquette au bon moment. Croyez-le, nous sauvons la vie à des "anges" avec qui nous jouons. Mais c'est en tant que membre d'une guilde, d'un cercle d'ami, pas en tant qu'Héritier Pourpre, si vous comprenez la différence.

J'ajouterai que nos règles sont modifiables à souhait. Que nos politiques sont là pour les modeler. Si vous avez envie de faire évoluer nos lois et nos mentalités, rejoignez-nous ! Si vous ne laissez que des gens bornés et avides de boucherie dans nos rangs, sans tenter de nuancer (ce qui se fait en interne, pas en externe), alors vous ne pourrez que vous en plaindre.]]

Citation :
Si je suis ici, c'est pour défendre l'intérêt de la communauté. Votre clan est pour elle une bénédiction, puisque c'est une organisation de qualité que vous nous offrez là, mais je pense que certaines de vos règles sont à revoir pour lui offrir le meilleur des services.

[[Comme je l'ai dit, notre institution Paul Ytique est là pour ça. Rejoignez-nous. Certains Héritiers Pourpres ne sont pas actifs en PvP, certains ne sont "que" des artisans, d'autres ne recherchent "que" du RP. Ce n'est pas parce que vous êtes Héritiers que vous devez traquer les ennemis, les trahir. Pour cause : c'est le code déontologique des membres d'Arieta Ma'Jhor. Pas du commun des Héritiers.]]

Citation :
Et la raison princpale qui vous fait refuser ma proposition, c'est que si vous faites des exceptions, votre cause n'a plus aucun sens. Mais sachez que des exceptions, vous en faites déjà.

[[Ce dont nous nous rendons compte. Pourquoi détruisons-nous les percepteurs, alors que nos guildes en posent ? Tout simplement puisque nous avons créé une loi qui indique qu'un percepteur posé par un Brakmarien est au service de notre cause. Autrement dit, c'est juste pour justifier la présence de percepteurs alors que nous pronons leur destruction (et ceci est aussi validé par Malvadar, le MJ en question).]]

Citation :
Vous servez le chaos, mais si vous le faisiez à fond, vous devriez hacker, insulter, faire chier le peuple, ... . Puisque c'est bien cela, le chaos. Donc, vous êtes, dans un sens, obligés de reconnaître qu'il y a déjà certains principes moraux qui vous poussent à refuser d'effectuer certaines actions comme le hack.

[[Ouh là là... Le HACK comme vous dîtes est totalement illégal ne plus d'être totalement dégueulasse. Quelqu'un qui s'aligne, qui plus est qui sort ses ailes est victime de son choix : il l'a fait délibéremment. Une victime d'un vol, même si elle a souvent donné ses ID, n'est pas volontaire, n'appelle pas à se faire dépouiller. Vous faîtes l'amalgame entre du contenu IG et un acte barbare et illégal...]]

Citation :
J'aimerais également que vous respectiez le joueur en acceptant que l'ange a perdu 15 minutes de son temps pour infiltrer brakmar. Que si vous l'agressez, c'est 8 personnes qui perdent encore 15minutes de leur temps. Et ce n'est pas difficile de justifier cela de manière RP, c'est ce que je m'évertue à faire depuis le début.

J'insiste. Si les ailes n'étaient pas sorties, il n'y aurait vraissemblablement pas eu de souci, tout du moins, j'aurais trouvé légitime votre requête. Ce n'est pas le cas. Si les 8 personnes se plaignent d'avoir perdu du temps, elles n'avaient qu'à conseiller de cacher les ailes. Oui ça fait perdre des points d'honneur. Mais il n'y a aucun honneur à vouloir des bonus d'alignement sans en assumer les conséquences. Quand je me fais agresser je me plains. Mais j'en suis le coupable, mes ailes sont sorties. Le jour où j'en aurai marre, je les cacherai. Je parierai que vos amis ont toujours les ailes déployées, je parierai qu'ils trouveraient à me critiquer s'ils se faisaient de nouveau agresser. Je pense que l'illogique n'est pas celui que vous pensez.

Citation :
Je rajouterai que derrière les propos emportés de sexypapy, je vous adresse à tous un profond respect. Je ne vous critique que pour défendre l'intérêt de la communauté de manière RP.]]

[[Je vous respecte tout autant. Je n'aimerais pas qu'un de mes amis se fasse agresser s'il venait m'aider à l'arène. Mais je ne conçois pas qu'on puisse se plaindre puisque l'on accepte le PvP je le répète une dernière fois, sortir ses ailes est une invitation à l'agression. Je fais partie d'un clan actif dans le PvP, mes propos sont cinglants. Je ne le suis pas quand que je joue le bras droit de ma guilde. Je ne lui suis pas quand en donjon, un bontarien est avec moi. Je souhaite la mort de mes ennemis, mais ce n'est qu'une casquette RP et cela ne m'empêche d'être respectueux. Cela ne m'empêche de partager vos valeurs. Mais quand je joue le rôle de l'Héritier Pourpre il ne peut en être autrement. J'espère que vous avez bien interprêté ma vision des choses.]]

_________________
Le pouvoir se manifeste beaucoup plus facilement dans la destruction que dans la création.

La forme la plus extrême de la possession : la destruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritiers-pourpres.jdrforum.com
Sexypapy
Situation irrégulière.


Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Valeurs égarées   Ven 13 Mar 2009, 10:32

Sexypapy se dirigea une fois de plus vers la Tour. Mais il ne ressentait plus l'excitation d'autrefois, ce n'était que lassitude qui l'accompagnait, traînant avec lui son pas lourd de chagrin. Il savait déjà qu'il avait échoué, il n'arriverait pas à convaincre ses alliés. Mais le devoir de représenter le respect jusqu'au bout l'obligeait à venir, sans doute une dernière fois, en ces lieux qu'il avait fini par associer à la déception.

Il lut le message de Jisatsu, et aucun sentiment de surprise n'apparut sur son visage. Aucune larme, aucune douleur ne se lisait en lui. Il avait déjà compris qu'eux et lui ne donnaient pas la même importance à certaines valeurs.

Pour faire original, je vous écrirai "Bonjour",

Ma présence en vos lieux n'a plus raison d'être. Il faudrait être des plus obstinés pour ne pas comprendre que cette discussion ne mènera à rien. Vous avez vos valeurs, et moi les miennes. Dans le fond, elles sont identiques, nous ne donnons juste pas la même importance à celles que nous élevons. Vous élevez celle de votre cause au-dessus de toutes les autres, et moi je la mets à égalité de principes plus humains comme le respect et la compassion.

Je ne peux finalement pas vous reprocher de servir vos idéaux d'une volonté irréprochable, ce qui est quelque part admirable. Mais je suis homme trop sensible pour me permettre d'exposer mon indifférence à, par exemple, ce bontarien que vous tueriez, lui qui a aidé deux de nos alliés. C'est une action dont je ne suis pas capable. Quant à savoir si c'est moi qui est lâche, il n'y a que Dieu qui en jugera. J'ose espérer que c'est vous qui êtes dans l'erreur.

Enfin, vous l'aurez compris, je ne disctuerai plus avec vous de ce sujet, je vous ai déjà fait perdre trop de temps. Je pourrais encore réfuter chacun de vos arguments, et vous ensuite les miens. Nous avons des opinions différentes que seul le sens moral permet d'en juger la qualité. Et quelque part, peut-être que vous faire changer d'avis serait défavorable à notre cité. Puisque, je l'admets, vous la servez à merveille.

J'espères qu'un jour nos chemins se croiseront à nouveau en de meilleures circonstances, là ou je n'apparaiterai pas en tant que vieux grincheux.

Bien à vous,



Sexypapy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valeurs égarées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valeurs égarées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jeune garçon nommé Dylan...
» Fille ou garçon IRL ?
» Lapin égaré
» La veritable Histoire des égarés
» Fille ou garçon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Héritiers Pourpres :: Hall principal :: Le salon d'Eddy Scucion-
Sauter vers: